FREN Présentation - F.A.Q. - Règlements - Téléchargements - Jeux - Annuaire - Liens - Contacts - L'Equipe - Forum
Calendrier - Classements - Pilotes - Ecuries - Circuits - Articles - Dossiers - Panthéon - Musée - Best hotlaps (HoF)
Bienvenue sur ce site dédié à Grand Prix 4. Notre but est de vous aider à améliorer et à régler GP4. Vous pouvez nous rejoindre sur nos championnats. Comment régler son jeu? Qu'est-ce que nos championnats? Ces questions ont désormais une réponse.

Recherche

 
Web grandprix4.org



Un pilote au pays des Villeneuve.

Un pilote au pays des Villeneuve.

Q : Richard, bonjour et merci de nous accorder un peu de temps pour le compte du journal du championnat CVGP4i, avec le début des activités en Australie votre horaire est assurément très chargé. D’entrée de jeu, j’aimerais d’abord aborder vos origines. Résidant à St-Ignace-de-Loyola au Québec, vous êtes au cÅ“ur d’une région qui a vu un de ces enfants marquer le monde de la Formule 1 en la personne de Gilles Villeneuve. Je note au passage que votre pilote préféré est Jacques, son fils. Quel impact ces pilotes ont-ils eu sur votre vie et peut-on parler d’inspiration pour votre propre carrière? 
 
R : Bonjour Michel. 
Les Villeneuve sont une légende chez-moi. Gilles et son frère Jacques ont été élevés à seulement quelques km de chez-moi et on a entendu parler de leurs prouesses au volant bien avant qu’ils ne soient célèbres dans le sport automobile. Par la suite Gilles est devenu pilote Ferrari et c’est vraiment à ce moment précis que je suis devenu un maniaque de F1. À sa mort toute la région fut sous le choc, car on venait de perdre un gros morceau. J’ai cessé d’aller au grand prix de Montréal durant au moins cinq ans. 
 
Ensuite, son fils Jacques a fait son entrée progressive. Formule Atlantique, Indy car et finalement la F1 chez Williams. La fièvre JV venait de conquérir le Québec. Puis un dimanche matin après un grand prix j’ai découvert par hasard l’existence du Cvgp3i et j’ai commencé à rouler. 
 
 
Q : Richard, 2 saisons derrière vous durant lesquelles on a pu constater une progression de vos prestations. La saison étant maintenant lancée, quelles sont vos impressions sur votre voiture, Durex AMS Racing. J’aimerais également savoir comment vous entrevoyez la cohabitation avec MagicS, votre coéquipier? 
 
R : La voiture est excellente et bien équilibrée, j’aime bien le feeling qu’elle me procure, c’est une bonne voiture.  
 
J’ai connu d’avantage Magic S vers la mi-saison 2004 lorsqu’il a commencé à faire les vérifs avec moi. Vous voyez maintenant on est coéquipier et la cohabitation est excellente. On entends mener la vie dure à pas mal d’écuries dont les redoutables Mystery Machines et c’est pas peu dire. 
 
 
Q : On sait que l’écurie possède un personnel technique fortement qualifié, je pense entre autres à votre spécialiste des pneumatiques, Christine. Croyez-vous que ce support saura vous amenez plus haut sur la grille en 2005? À ce titre quelles sont vos ambitions? 
 
R : Évidemment l’apport de notre personnel technique sera un atout majeur pour la saison 2005. Nous savons tous l’importance des pneumatique pour une F1 et Christine a les compétences qu’il fallait à AMS Racing pour mener à bien cette mission. 
 
 
Q : Et Christine, vous croyez qu’elle serait disponible pour une interview? Ben oui Christine, parce que les pneus en F1, c’est important et comme journaliste je suis toujours curieux des attributs nécessaires à faire couler, heu coller la machine. Pas possible? Secret d’entreprise? La F1 de nos jours… des secrets, des secrets. 
 
 
R : C’est qu’elle est très tumide, je voulais dire timide la belle Christine. Je sais pas, faudra voir au courant de la saison. 
 
 
Une autre question alors. Comment voyez-vous la nouvelle réglementation du CVGP4i pour 2005. On sait qu’il n’y a maintenant plus de points accordés lors des qualifications et que la puissance des moteurs sera augmentée lors du prochain grand prix. Croyez-vous que ces mesures amèneront un resserrement, voire des changements importants dans la hiérarchie du classement des pilotes? 
 
R : Plus de points pour les qualifs, je suis évidemment pour à 100% mais j’accorderais trois points pour la pôle. Je crois pas que la puissance des moteurs jouera un grand rôle dans le resserrement du classement. La hiérarchie des pilotes bougera peut-être mais pas à cause de changements mécaniques, mais plutôt à cause de la plus grande expérience des pilotes. Vous n’avez qu’à regarder les chronos des qualifs de Melbourne, il y a des bagarres à tous les niveaux que ce soit à l’avant ou derrière, l’important c’est que les pilotes s’éclatent. 
 
 
Q : Richard, ce fut un plaisir de vous avoir avec nous pour cet entretien et je vous remercie du temps que vous nous avez accordé. J’en profite pour vous souhaiter une excellente saison 2005, à bientôt. 
 
R : Le plaisir a été pour moi Michel,  
Merci.