FREN Présentation - F.A.Q. - Règlements - Téléchargements - Jeux - Annuaire - Liens - Contacts - L'Equipe - Forum
Calendrier - Classements - Pilotes - Ecuries - Circuits - Articles - Dossiers - Panthéon - Musée - Best hotlaps (HoF)
Bienvenue sur ce site dédié à Grand Prix 4. Notre but est de vous aider à améliorer et à régler GP4. Vous pouvez nous rejoindre sur nos championnats. Comment régler son jeu? Qu'est-ce que nos championnats? Ces questions ont désormais une réponse.

Recherche

 
Web grandprix4.org



Conférence de presse qualification Hongrie.

Conférence de presse qualification Hongrie.

Bonjour a tous et bienvenue pour cette conférence de presse des qualifications, nous accueillons aujourd’hui les 5premiers du classement accompagnés de deux autres pilotes pris au hasard sur la grille. Nous avons pour cette conférence des qualification en hongrie : Véronique Muller de AOD, Daniel Midi de AMS, Nicolas Specht d’Oreka, Thibaut Savard de Twins GP, Robert Debrusse de Red Bull, Benjamin Barnaba de Ryuuka 5z, et Jonathan Robberechts de Robby. Veuillez prendre place je vous prie, Messieurs honneur aux dames et donc nous allons commencer par Veronique. 
 
Jour : Véronique tout d’abord bonjour et bienvenue chez nous ! 
Véro : Bonjour, merci ! 
J : Une femme dans un monde d’homme c pas trop dur? 
V : Oui c un peu dur mais j’essaie de ne pas y penser lorsque je roule, une femme participe également au gp moto donc pourquoi pas moi en f1. 
J : On ne te connaît pas très bien, que peux tu nous dire sur toi? 
V : je suis une femme (on le savait deja)qui se lance dans la f1 (on l’avait compris) je ne suis plus très jeune mais je ne vous dirai pas mon âge , je me passionne pour la formule un depuis 1994, je suis mariée j’ai quatre enfants et je travaille dans une mairie. 
J : C’est ta première participation sur un championnat de la sorte? 
V : C’est ma première participation sur un grand prix. 
J : Côté pilotage maintenant, le début de saison est plutôt satisfaisant avec une 18eme en qualification en Australie, ici c la 27ème place, reste plus qu’a confirmer en course? 
V : Vous avez dû vous rendre compte que les qualifications étaient plus faciles que les courses car je n’ai pas pu réussir la première. Piloter seule sur une piste est plus facile qu’à plusieurs. 
J : Quels sont tes objectifs pour la suite de la saison? 
V : Réussir à finir une course 
J : L’entente chez AOD? toujours aussi bonne tu ne te fais pas trop chambrée par Michel ou olivier?? 
V : Non les relations sont très bonnes 
J : Merci d’être venue pour cette conférence et bonne chance pour la course! 
V : Merci de tes encouragements et d’avoir penser à moi pour cette conférence 
 
J : Nous passons maintenant a Daniel Midi, Daniel bonjour. 
D : Bonjour Jonathan, je te remercie pour ton invitation  
J : 21eme place sur la grille après un déclassement en Australie cela semble aller beaucoup mieux pour toi! Satisfait du comportement de la voiture ?  
D : Oui en effet par rapport au GP précédent la situation est meilleure, le comportement de la voiture n’étais d’ailleurs pas en cause, il suffit pour s’en convaincre de regarder le résultat de Richard, je dirais que c’étais plutôt celui du pilote, faut dire aussi que je n’aime pas beaucoup ce circuit ou je n’ai jamais vraiment réussi à faire de bon résultats. 
J : Beaucoup de pilotes ont eu des difficultés sur ce trace, toi tu en penses quoi?  
D : Franchement mis à part l’avant dernier virage j’adore ce circuit, tu n’a jamais une seconde de répit mis à part dans la courte ligne droite, c’est enchaînement sur enchaînement tout en veillant à garder le bon rythme c’est assez grisant.  
D’ailleurs je crois que cette course va nous révéler quelques surprises. 
J : Ton coéquipier se classe dans le top 20 c une belle performance d’ensemble des AMS qui font un bon début de saison, patron satisfait?  
D : Satisfait ? bien sur, il est vrai que l’on a été légèrement handicapé par mon départ en fond de grille mais heureusement Richard à pu réaliser une bonne course en ramenant 13 points à lui tout seul/  
J : Même si les éternels rivaux de M&Ms; sont devant? Je suppose que vous ferez tout pour les repasser en course?  
D : Mais c’est notre objectif principal, bon maintenant il ne faut pas oublier que ce n’est que le second GP de l’écurie, il faut le temps que tout le monde prennent ses marques, mais laissez nous le temps une fois la période d’apprentissage terminée nous devrions les rattraper assez facilement pour ensuite les laissez sur place faut dire aussi qu’ils ne sont pas bien loin non plus, alors si ça peux leur faire plaisir d’être devant pour l’instant pourquoi pas, nous chez AMS on aime bien faire dans l’humanitaire.  
J : 16pts ramené d’Australie tu penses pouvoir faire mieux ici avec richard?  
D : Nous sommes déjà en train d’affiner notre stratégie pour la course, mais il est clair que si nous pouvions terminé la course avec une trentaine points au compteur nous serions ravis.  
Si il y a bien une course à terminer c’est bien celle-ci car comme j’ai déjà dis plus haut il faut s’attendre à pas mal de surprises dimanche soir.  
J : Merci beaucoup, et bonne chance pour la course!  
D : Merci 
 
J : Rentrons sans plus tarder dans le top 5 avec Nicolas Specht, Nicolas bonjour. 
N : Bonjour 
J : Une 5eme place pour toi c’est plutôt positif après ta victoire en Australie, des débuts encourageant pour la suite ? 
N : Vu l’écart avec le premier, c’est sûr que cette 5eme place est une bonne opération. Mais c’est une petite contre-performance par rapporte à Melbourne… 
La saison a très bien débuté pour moi avec cette 1ere place en Australie. 
J : On ta senti un peu moins a l’aise en qualification, qu’en Australie, que pense tu du circuit ? 
N : Le circuit est très compliqué, avec ces fichues bordures. C’était aussi pour moi l’une des premières fois que je roulais sur ce circuit dans GP4, donc il a fallu que je m’y habitue. 
J : La course s’annonce comment pour toi ? 
N : Je n’ai terminé qu’une course pour l’instant, et elle est plutôt encourageante. Mais je n’en dirais pas plus… 
J : En un grand prix tu es passe du statut de débutant pas trop connu, a celui de leader du championnat la pression a du augmenter d’un cran pour toi, pas trop dur a supporter ? 
N : Pas de pression, mais de l’ambition ! C’est sûr que je m’entraîne plus, maintenant. Et je suis également beaucoup plus motivé ! 
J : Parlons de l’écurie Oreka qui a fini les deux dernières années sur le podium des constructeurs ça semble bien parti a nouveau cette année, comment s’est passe ta découverte du team ? 
N : Je me sens très bien dans cette écurie. Julien peut répondre à mes questions, et Cédric me donne ses impressions sur les tracés et me donne quelques conseils.  
J : Que pense du championnat maintenant que tu commences a t’y habituer ? 
N : Je trouve qu’il y a une très bonne ambiance dans le championnat.  
J : Merci beaucoup de ta présence Nicolas et bonne chance pour la course ! 
J : De rien. C’étais très gentil de m’avoir interviewé. Encore bonne chance à tous les pilotes pour la course ! 
 
J : Au tour maintenant de thibaut savard, Thibaut bonjour. 
T : Salut à toi, merci de m’inviter. 
J : Pour la deuxième fois consécutive a la 4eme place en qualification, c 
encourageant pour la suite de la saison? 
T : Bien sur que c’est encourageant! C’est toujours bon d’avoir une bonne place sur la grille, on peut situer son niveau par rapport aux autres, et savoir ce qu’on va aller chercher en course, de plus, une bonne place sur la grille, c’est moins de problèmes au départ... Je vais essayer de continuer comme ça pour la saison, et m’améliorer pour la pôle! 
J : Pas trop de difficultés sur le circuit on sait que tu es arrive 
Tardivement en Hongrie, que penses tu de la piste? 
 
T : Glissante, difficile, fatigante, mais excellente! Sur ce circuit, on a une très courte ligne droite au départ pour se détendre, et tout le reste, c’est des virages! Je trouve ce circuit vraiment très intéressant, 
J’aime piloter ici... Je sais que la course sera dur, mais on à tous le même circuit... Rendez vous sur le podium! 
J : Quels sont tes objectifs pour la saison, te sens tu capable d’aller 
chercher le titre pour twins gp? 
T : Pour le moment, je suis deuxième au championnat, je pourrais donc aller 
chercher le titre... Mais c’est seulement le début de l’année, il peut arriver plein de choses d’ici là, et puis deuxième, c’est pas le titre! Nico et Jonathan sont deux trés bon pilotes, il faudra compter sur eux, et sur d’autres comme Eiji, Pat... qui sont tous trés bons. 
J : Revenons en Hongrie la course s’annonce comment, tu viseras le podium, la victoire? 
T : Un jour, on m’a dit : “vise toujours la lune, tu tomberas pas trés loin“, tu sais c’que j’vise!! 
J : Un petit pronostic pour la course? 
T : Euh, ben moi devant et les autres derrière! 
Sérieusement, Jonathan à été très bon en qualifs, et il est excellent en course, il sera premier d’après moi. 
Ensuite j’en sais rien, tout peut arriver, Barnaba, et Debrusse semblent 
bien placé, Mais on verra lundi! 
J : merci d’etre venu thibaut et bonne chance pour la course! 
T : De rien, et bonne chance à tous les pilotes! 
 
J : On passe dans le top 3 avec Rober Debrusse, Robert bonjour. 
11ème en Australie, 3ème ici, très belle progression. On a le sentiment que tes sensations reviennent petit à petit?  
R : Bonjour et d’abord bravo à mes deux prédécesseurs qui ont fait un temps exceptionnel.  
Effectivement, je me sens plus à l’aise ! Cà n’est pas évident de réintégrer un cockpit après 5 ans d’absence. Pour le coup, j’ai le sentiment de rattraper le temps perdu si j’ose m’exprimer ainsi !  
J : Comment s’est passée l’intégration au sein du team Red Bull?  
R : J’ai tout simplement signalé par le biais du forum que j’étais à nouveau sur le marché des pilotes, Coyote37, omniprésent comme chacun sait, s’est empressé de me contacter et m’a proposé un contrat de 2ème pilote pour la saison, suite aux essais concluants sur notre circuit du A1 Ring.  
J :Beaucoup de pilotes ont eu des difficultés sur ce circuit, qu’en a t’il été pour toi?  
R : Ben, je sentais que ce circuit allait poser beaucoup de problèmes de par sa complexité. Presque pas de repaire, courbes et S très techniques ! Pour moi, il fallait tourner suffisamment pour connaître la moindre parcelle de ce tracé infernal, étudier les différentes possibilités de pilotage à chaque passage ! J’ai dû effectuer plus de 300 tours de circuit en essais pour acquérir les automatismes adéquats et apparemment, çà a donné les résultats escomptés. Je suis très fier de mon 1er partiel, il est le fruit de pas mal de travail. Mais pour répondre directement à ta question, oui, j’ai eu aussi beaucoup de difficultés.  
J : A quand la première pole alors, à ce rythme là çà devrait être pour le Canada?  
R : On rêve tous d’avoir une pole position à son palmarès, c’est légitime ! Le circuit de Montréal est un circuit que j’aime bien. Çà va très vite, de gros freinages. J’espère être bien placé au départ de la course qui est pour moi beaucoup plus importante, mais c’est effectivement les qualifs qui peuvent en grande partie donner accès à la victoire. Pourquoi pas une pole, mais faut pas rêver non plus, le paddock possède des pilotes exceptionnels qui vont être beaucoup plus à l’aise sur ce circuit par rapport à Hungaroring et se feront un plaisir de s’affirmer.  
J : Objectif pour la saison. Penses-tu pouvoir rester devant? Voir, te battre pour le titre?  
R : Je vais faire bien sûr en sorte de pouvoir rester en haut du tableau, si les réglages et ma conduite me le permettent. Je n’ai pas d’autre objectif, pour ma première saison chez Red Bull, que d’apporter des points au Team, qui, comme chacun le sait, n’a vu le jour qu’en fin de saison 2004 et a un avenir assuré si nous continuons dans cette voie. Pour le titre, je ne sais pas encore, la monoplace a des capacités surprenantes malgré son jeune age, mais il est un peu tôt pour se prononcer sur ce sujet tu crois pas ?  
J : Jonathan a été rapide en qualifs, penses-tu pouvoir aller le chercher en course?  
R : si ses réglages sont aussi performants en course, à mon avis, il va s’envoler tout de suite et il nous attendra tranquillement sur la ligne d’arrivée. Jonathan détient une conduite chirurgicale qu’apparemment personne ne possède sur ce tracé. Il l’a prouvé à plusieurs reprises en faisant tout de suite des temps performants en début de qualifs. J’espère tout de même pouvoir tenir un rythme en course pour ne pas trop laisser d’espace entre nous ! Il faut savoir aussi que les retardataires pourraient être un des facteurs importants de cet évènement. A voir.  
J : Un petit pronostic des trois premiers pour le classement final en course?  
R : Pas facile à dire vu que pas mal de pilotes sont dans la même seconde sur la grille. Mais bon ! Comme je disais, Jonathan a de fortes chances de remporter ce Grand Prix ! Mais on peut évidemment compter sur Benjamin Barnaba qui a aussi de très grandes capacités ici. Je pense aussi à Nicolas Specht qui est très fort en course et qui nous l’a prouvé à Melbourne. Thibaut Savard fait parti de mes favoris aussi mais je crois que cette course pourrait bien nous révéler quelques surprises. Attendons les résultats.  
J : Merci bcp d’être venu robert et bonne chance pour la course!  
R : Merci à toi pour ton accueil chaleureux ! Bonne chance à tous 
 
J : On passe maintenant au second de cette très belle qualification, Benjamin Barnaba, Benjamin bonjour. 
Tu es le petit nouveau chez nous que peux tu nous dire sur toi pour qu’on  
te connaisse un peu mieux? 
B : Donc j’habite a Pau, j’aime la formule 1et c’est pour ça que je me suis intéressé à ce jeu. 
J : C’est la première fois que tu participes a un championnat de la sort ou as tu  
une certaine expérience de GP4 
B : C’est en effet la première fois que je participe à un championnat. Par contre le jeu, je le connais depuis des années (gp2, gp3 et GP4) mais j’y jouais seul avec pour seule références les temps de l’ordinateur: maintenant que je fais partie du championnat c’est beaucoup plus intéressant!!! 
J : En tant que débutant quels sont tes objectifs pour cette saison? 
B : Mes objectifs sont simples: Gagner! Je veux a chaque grand prix faire de mon mieux, je suis du genre tenace... 
J : On t ’as vu sur le hotlap a Imola tu es passe très près de la victoire avant d’être finalement déclassé, que pense tu du championnat, de l’accueil, etc? 
B : J’avoue que cette disqualification me reste en travers!!! Je suis nouveau, j’ai lu le règlement (au sujet des deux roues) et j’ai regardé mon hotlap sur Hofxlapw: il y avait écrit 2w: on m’a di que c’était bon! Bref je suis extrêmement déçu de cette disqualification et j’aimerais d’ailleurs avoir des explications de la direction de course. Je me suis battu nuit et jour pour cette première place: pour moi, cette victoire m’appartiens!!! 
J : Une deuxième place en qualif pour débuter c très intéressant, comment  
s’est passe l’adaptation chez ryuuka? 
B : J’ai eu plusieurs propositions suite a mes hotlaps de Imola, c’est vrai que débutant dans ce milieu, je ne m’attendais pas à me retrouver si haut dans le classement. Ryuuka ont su me mettre a l’aise et j’ai confiance en cette équipe. Ils m’aident beaucoup et je voudrais que ce soit réciproque: je ne les décevrais pas! 
J : Pense tu pouvoir passer devant jonathan en course? 
b : Jonathan est un très bon pilote et je crois qu’il sera devant: il a l’air travailleur. Hungaroring est un circuit qui ne me convient pas trop, je ne m’y sent pas à l’aise. Jonathan va être mon rival, c’est un pilote battant comme je les aime, et je lui déclare officiellement et amicalement la guerre des chronos!!! Il ne sera pas toujours le plus rapide, la preuve à Imola! 
J : un tit pronostic sur les trois premiers en course? 
B : Je ne peux pas donner de pronostic fondé vu que je découvre chaque pilote, ce qui est sur c’est que l’on ait mardi soir et que je n’est toujours pas commencé la course!!! 
J : Merci benjamin, encore bienvenue et bonne chance pour la course! 
 
J : Et enfin il nous reste le poleman du jour Jonathan Robberechts, Jonathan bonjour. 
Jon : Bonjour. 
J : Seul pilote à être dans les 1’10 t’as été très impressionnant en qualif ? 
Jon : La voiture était réglée exactement comme il le fallait, à partir du moment ou les mécanos font un boulot excellent je me dois de leur rendre en donnant le meilleur de moi-même et c’est ce qui s’est passé ici. 
J : Revenons un instant sur ce qui s’est passe en Australie, ça a très vite tourner au fiasco général pour toi et ton écurie ? 
Jon : C’est le moins que l’on puisse dire nous avons connu d’énorme problème d’électronique sur les deux voitures qui nous ont empêchés de sortir pour la course. On a donc débuté avec un zéro pointé. 
J : Ton co-équipier Romuald Alapide n’est que 16ème comment explique tu cette différence entre vous deux ? 
C’est très simple la voiture de Romuald n’est tout simplement pas au top. Il a quelque chose qui ne vas pas, c’est a nous maintenant de trouver la solution pour pouvoir lui offrir un matériel capable de rentrer dans le top 10. Tu sais les mécanos ont déjà travaille très dur après l’Australie pour que l’équipe soit au niveau ici . Heureusement sur ma voiture c au point, on retournera avec les données de celle de Romuald pour comprendre le nÅ“ud du problème plus en détail et tenter de le rectifier pour la course. 
J : La course parlons en comment te sens tu avant celle-ci ? 
Jon : Un peu inquiet c’est la première fois que je partirai de devant, les réglages sont bons ça on le sait. Si j’arrive a prendre un bon départ j’essayerai bien sur de conserver cette première place. Mais en Formule 1 tout va très vite, et vu les chronos des qualifications la course s’annonce vraiment très ouverte.  
J : Merci beaucoup Jonathan et encore Félicitation pour ta première pole et bonne chance pour la course. 
Jon : Merci à toi et bonne chance à tous.