FREN Présentation - F.A.Q. - Règlements - Téléchargements - Jeux - Annuaire - Liens - Contacts - L'Equipe - Forum
Calendrier - Classements - Pilotes - Ecuries - Circuits - Articles - Dossiers - Panthéon - Musée - Best hotlaps (HoF)
Bienvenue sur ce site dédié à Grand Prix 4. Notre but est de vous aider à améliorer et à régler GP4. Vous pouvez nous rejoindre sur nos championnats. Comment régler son jeu? Qu'est-ce que nos championnats? Ces questions ont désormais une réponse.

Recherche

 
Web grandprix4.org



Constructeurs 2005 : Le point à la mi-saison

Constructeurs 2005 : Le point à la mi-saison

Ici Barcelone, il fait beau, le vent caresse les longues courbes du tracé de Montmelo, mais il n’est pas suffisant pour rafraîchir l’ambiance du paddock du CVGP4i. Ce GP d’Espagne marque en effet la 6e manche de notre championnat… 5 manches ont été disputées depuis le coup d’envoi en Australie et les observateurs du championnat commencent à esquisser un scénario pour les championnats pilotes et constructeurs… Zoom sur les 3 prétendants au titre de champion constructeur CVGP4i : 
 
2005 marque pour Oreka une étape supplémentaire de sa progression sous l’ère GP4 : 3e en 2003 (Avec Pascal Uccelli 3e au championnat pilote), 3e en 2004, Oreka a donc franchi le cap de sa 1ere victoire dès le 1er 
GP de la saison. Le jeune Nicolas Sprecht a permis a la formation Française de s’affirmer en tant que prétendante sérieuse au titre. 
Nicolas ne s’est pas arrêté là en remportent également le GP du Canada et en se classant régulièrement aux avants postes, marquant par la même occasion des points très précieux. Avec l’arrivée de Patrick Darimont dès le GP de France, Oreka peut compter sur deux pilotes 
capables de jouer la victoire sur chaque manches. 
 
Twins GP, l’équipe championne en titre se retrouve logique dans la course au titre cette saison. Malgré le départ de Vincent Thuillier, 
la formation Messine continue de se placer en tête d’affiche. Si les deux pilotes, Thibaut Savard et Terry Despois n’ont pas encore pu 
sabrer le champagne de la victoire, ils sont crédités de performances régulières et solides permettant à l’équipe de se maintenir proche 
d’Oreka. 2e en Australie et en Belgique, Thibaut Savard pourrait bientôt avoir l’occasion de s’imposer pour la 1ere fois de sa 
carrière. Terry Despois, pilote clavier téméraire assure des points précieux en attendant de pouvoir jouer les premiers rôles. Malgré tout, face au duo Nicolas/Patrick d’Oreka, Twins GP ne part pas favorite, d’autant plus que des problèmes techniques ont affecté Terry Despois, lui faisant perdre le bénéfice de gros efforts. Il a même du 
déclarer forfait pour le GP d’Espagne, laissant sa place au jeune débutant Shehzaad Jumayeth. 
 
A l’image d’Oreka, JUD a franchi une étape importante de sa progression avec l’arrivé au sein de la formation lilloise du champion 
pilote 2004, Vincent Thuillier. Si le titre constructeur n’est pas l’objectif de l’équipe, la 3e place qu’elle occupe actuellement 
pourrait faire changer d’avis le manager, Julien Devergnies. 
Victorieux sous la pluie à Spa, Vincent Thuillier apporte peut être un petit plus à JUD. Olivier Petit, malgré une auto difficile à régler progresse de façon régulière et marque des points qui seront utiles à JUD, lors du décompte final. L’objectif d’une victoire étant déjà atteint, JUD pourrait donc revoir ses objectifs à la hausse et créer 
la surprise, même si le travail à accomplir pour y parvenir est colossale face à des Top-Teams comme Oreka ou Twins GP. 
 
L’officialisation des résultats du GP d’Espagne marquera la mi-saison. Il ne restera plus que 6 courses à ces prétendants pour changer les choses. Si Oreka dispose d’une avance relativement confortable, elle n’est pas à l’abris d’un retournement de situation : Le barème privilégie la régularité et les autres teams ne compterons pas rester en observateurs de cette lutte…