FREN Présentation - F.A.Q. - Règlements - Téléchargements - Jeux - Annuaire - Liens - Contacts - L'Equipe - Forum
Calendrier - Classements - Pilotes - Ecuries - Circuits - Articles - Dossiers - Panthéon - Musée - Best hotlaps (HoF)
Bienvenue sur ce site dédié à Grand Prix 4. Notre but est de vous aider à améliorer et à régler GP4. Vous pouvez nous rejoindre sur nos championnats. Comment régler son jeu? Qu'est-ce que nos championnats? Ces questions ont désormais une réponse.

Recherche

 
Web grandprix4.org



Les cariboux du Québec

Les cariboux du Québec

Quatre heures du matin. Me voilà à faire la file pour enregistrer mes bagages à l’aéroport de Bruxelles National. Ma destination du jour, le Québec. Les gens ont tous les yeux endormis autour de moi. Normal en fait ! J’enregistre mon sac et je vais vite zoner dans les boutiques qui sont en train de s’ouvrir. Ça occupe. Présentation de passeport, fouille, re-présentation de passeport, re-fouille etc… jusqu’à me retrouver dans l’avion. Classe éco donc siège étroit, ce n’est pas grave, je vais attendre le plateau repas et roupiller jusqu’à destination. L’avion s’ébranle, c’est parti. 
Comme convenu mon programme est respecté. Plateau repas réchauffé au micro-onde et dodo. Me voilà donc à Montréal en milieu de matinée, décalage horaire oblige. Un chevelu m’attend à la sortie de l’aéroport, c’est Stéphane Lavigne alias Spitch qui va ensuite me conduire dans le fin fond des forêts québécoises pour rejoindre not’ caribou préféré, Richard alias Ricri. 
On est parti. On sillonne de fantastiques paysages de forêts et de lacs, il fait beau, je me sens bien dans ce pays. Je profite de ce moment pour faire plus ample connaissance avec Stéphane. 
 
Stéphane, raconte un peu à nos lecteurs qui tu es, ce que tu fais dans la vie, où tu habites, la voiture dans laquelle tu roules, tout quoi !! 
Stéphane Lavigne : Pour débuter j'aimerais saluer tout le monde! Bon c'est parti!..... Stéphane Lavigne j'ai 40 ans, fumeur, j'habite a St-Gabriel une petite municipalité de 1200 personnes pres de Rimouski dans le Bas St-Laurent . En plus de ma carrière de pilote de F1 je suis mécanicien de chariots élévateur, je me déplace chez les clients pour réparer leurs équipements, je suis donc constamment sur la route a bord d'une fourgonnette GMC Savana 2005. Comme voiture personnelle j'ai une Ford Escort LX (familiale)1991 qui n'a plus de frein et un cardan sur le bord de sauter que j'ai nommé affectueusement "ma poubelle". J'habite à quelques kms d'un centre de ski ou j'y pratique le Télémark l'hiver et le vélo de descente l'été, un peu de ski de fond dans la foret derrière chez moi et j'aime bien aussi m'amuser a faire voler des cerfs-volants.Je ne suis pas marié et je n'ai pas d'enfants. Bon, voilà en gros qui je suis! 
 
Les présentations sont faites, je sens qu’on va bien s’amuser ! Nous arrivons maintenant sur une île paumée, pas âme qui vive si ce n’est quelques oiseaux et un vieux caribou à côté d’une vieille cabane. Ah mais non !! ce n’est pas un caribou, c’est Richard !! Quelle mégarde de ma part ! Allons le saluer. 
 
Salut Richard, nous voilà enfin arrivés à ta cabane ! C’est beau mais c’est loin !! Avant toute chose, peux-tu te re-présenter succinctement pour nos nouveaux adhérents qui te connaissent mal.  
 
Richard : Salut Xavier, premièrement content d'être parmi vous pour cette primeur "d'interview". 
 
Pour ceux qui me connaissent peu ou pas du tout, mon nom est Richard Richard, alias "ricri" et vieux caribou pour certaines crapules que j'aime bien d'ailleurs. Je suis natif du Québec et plus précisément de l'ïle-du-Pas, petit village situé à quelques kilomêtres de Berthierville, pays des "Villeneuves" soit à 45 minutes du circuit Gilles Villeneuve et à 6345 km de Paris dont 5572 km à la nage. J'ai à peine la cinquantaine mais si on inverse les chiffres j'en fais 35 ( sourire) et j'adore tout ce qui touche la F1 et le CVGPi.
 
 
Sacré Richard. Nous voilà confortablement installés sur un tronc d’arbre autour d’un bon verre de bière locale et de quelques grignotines et autres olives à grignoter. On va pouvoir commencer à causer. 
 

Les cariboux et GP4

 
 
Ça me fait vraiment plaisir d’être ici parmi vous dans votre pays magnifique. A propos de votre pays, MiKL aimerait savoir ce que ça vous fait d’être si loin de nous ? Le décalage horaire vous pose-t-il un problème pour participer au championnat ? 
 
Ricri : Le Québec c'est un pays magnifique malgré ses sautes d'humeurs. Pour répondre à MiKL, c'est vrai que j'aimerais mieux être dans les mêmes paramètres horaires mais c'est ainsi. Par exemple la sortie Karting sera pour une autre fois, car la AMG de Speedygus prend l'eau, donc impossible de faire le détour pour venir me chercher. 
Quant au décalage horaire, c'est évident que ça cause certains soucis. Il arrive souvent qu'on se retrouve seul en piste ou à parler seul sur le forum (plusieurs posts consécutifs ...) malgré le fait que depuis quelques temps il n'est pas rare de voir une activité assez intense sur les pistes ainsi que sur le forum et à des heures très tardives chez-vous.
 
 
Stéphane : Je suis d’accord avec Ricri le Québec est un pays magnifique avec de belles sautes d'humeur (Lundi 21 mai, 20cm de neige chez moi et une petite dernière descente de ski) Merveilleux!!! Le fait d'etre loin de vous ne change pas grand chose pour le championnat mais c'est certain que pour les rencontres comme le karting ça complique un peu les choses.J'aurais bien aimé y être avec vous ! Un jour peut-être si les finances le permettent ! Pour ce qui est du décalage horaire a minuit chez vous il est 18.00h ici donc ça permet de commencer avant vous et d'avoir la pôle (pour les qualifs et hotlap) pendant quelques heures pendant que les fous furieux dorment tranquillement. Par contre ça pénalise pour les temps de dernière minutes car on n'a pas la soirée du Dimanche pour faire des dernières tentatives!  
 
Vous sentez-vous un peu seuls dans votre Québec lointain ?! Racontez-nous vos différentes étapes de progression sur GP4 et ce que vous devez encore améliorer. 
 
Stéphane : En effet je me sens un peu seul, dommage qu'il n'y ai pas plus de participants Québécois. 
 
Pour la progression, ça ne progresse pas vite, j'ai débuté sur GP4 et sur le championnat a la reprise l'an passé. Avant j'avais joué un peu sur GP2 au clavier avec toutes les aides. Depuis que je suis avec vous j'ai appris et compris plein de trucs (pilotage en t-cam, fonction backspace, etc.etc.) et à chaque fois je me disais que mes performances devraient s'améliorer mais hélas pas beaucoup de changements dans mes résultats ! Au début de la saison j'avais comme objectif d'être dans le top 15 après quelques courses mais il y a eu un tas de nouveaux plus rapides que moi Grrrrr ! Depuis j'ai amélioré au niveau freinage et les entrées de virages, je passe beaucoup moins de temps a démolir des voitures avant de faire un temps potable en qualifs et je fais de meilleurs temps. C'est surtout en courses que je dois améliorer, je manque de régularité et pour les setup je suis plutôt nul.
 
 
Ha ha ha, heureusement que tu détruit moins de voitures, ça m’arrange et ça me coûte moins cher !! Richard ? 
 
Richard : Non je ne me sens pas vraiment seul et ce malgré le peu de québécois qui participent au championnat. La navigation internet n'a pas de frontière, que ce soit Montréal, Bruxelles ou Metz c'est pareil pour moi en ce qui a trait au championnat GP4. Le CVGP4i est universel. D'un autre côté plusieurs d'entre vous ont eu la chance de se rencontrer au karting, pour nous c'était pas possible d'y aller, du moins cette année. 
J'ai découvert le Cvgp4i par hasard, comme plusieurs autres d'ailleurs. Mon premier Pc, Google un hasard heureux et je suis devenu membre en 2002. Au tout début je faisais du rallye sur CMR2 et de la F1 sur Grand Prix 3. J'en ai fait un bon bout de temps et ça m'a beaucoup aidé. J'avais pas encore de volant donc j'étais à la manette, une Microsoft Side...quelque chose. En mai 2002 j'ai commandé le jeu GP4 par internet. Ma première course de Gp3 fut à Suzuka à la fin de la saison 2002 avec mon premier volant de la compagnie Logitech, À cette époque j'étais dans l'écurie de Julien "Jud Venturi". J'ai continué en 2003 pour la même écurie et en 2004 pour "Jud Bugatti" à GP4. Pendant tout ce temps je faisais toujours les hotlaps de CMR2 et aussi les hotlaps sur GP3. Finalement en 2005, les activités on cessées pour les hotlaps de rallye et de GP3 vu le peu de participants. Vice-champion aux championnat de hotlaps de GP4 en 2004 et 2005, mais il y avait toujours un certain Pat Dari au fil d'arrivée ...... 
Depuis 2005 je suis avec Daniel pour l'écurie « AMS Racing » et vérificateur de la ligue depuis plusieurs années. Depuis quelques temps je suis moins actif, c'est peut-être normal ….. 
Étant pilote de milieu de grille, il y plus que de la place pour de l'amélioration. Pour ce faire faudrait que j'investisse plus de temps, chose que j'ai moins ces temps-ci. Mon gros handicap mis à part le manque de temps, c'est à mon avis la trajectoire à prendre pour les courbes mi-serrées. Est-ce que freine, je laisse aller …..  
Je pense que ça résume ma progression au Cvgpi.
 
 
Quel jour es-tu arrivé Spitch ? Que pense notre chevelu Spitch des performances de son aîné ? et notre doyen de son collègue canadien ? Sur quel circuit vous sentez-vous le plus à l’aise ? le moins à l’aise ? et enfin votre voiture préférée du championnat ? 
 
Stéphane : Je suis arrivé en mai au grand prix d'Interlagos mais je ne me souviens pas quel jour c'était,un mardi peut-être !!??  
A propos des performances de Ricri le chevelu pense bien qu'il peut les battre, c'est d'ailleurs son objectif. Je suis tout juste devant lui dans les points 
(championnat et hotlap) mais dans les deux cas il n'a pas participé a toutes les épreuves et moi oui. J'ai le même objectif pour le mss! J'espère qu'il fera les trois épreuves, dans ce cas si je me retrouve devant ce sera de plein droit ! et si je suis derrière aussi ! 
Je n’ai pas encore roulé sur tous les circuits mais j'aime bien l'A1ring sur lequel je roule présentement pour le MSS, Montréal parce que je le connais bien, je me souviens bien de Shanghai le virage en S après le départ était assez pénible et Monaco me stressse beaucoup. J'aime bien ce circuit mais c'est beaucoup de travail et de voitures démolies ! 
Comme on dit chez nous je veux pas faire le têteux mais je trouve ma fax vraiment très belle et je lève mon chapeau a tous les designer de voiture c'est très beau ce que vous faites ! Bravo !
 
 
Merci merci, c’est trop d’honneur ! Richard, ton avis ? 
 
Richard : Il roule bien Spitch. Depuis sa venue il ne cesse de progresser. Il sera sûrement un sérieux candidat pour un top 15/10 régulier d'ici peu. 
Le circuit où je me sens le plus à l'aise c'est sans nul doute Suzuka. Circuit où j'ai eu de bons résultats en course. C'est également un des seuls circuits où je peux garder ma concentration tout au long de la course. Le moins à l'aise, je ne sais pas trop, peut-être Jerez. 
Toutes les voitures du championnat sont très belles, mais celle que je trouve la plus belle est sans aucun doute l'AMS aux couleurs du drapeau du Québec. Ensuite toutes les autres ont leurs cachets particuliers et j'en profite ici pour féliciter les concepteurs qui font un travail splendide.
 
 

Les cariboux et la F1

 
 
 
Bien, parlons un peu de F1. Même si les québécois sont sur le sol nord-américain et donc baigné de cette culture notamment pour les sports auto, on sait que les québécois ont une adoration toute particulière pour la F1. Terry voudrait savoir si vous préférez Ferrari ou MacLaren ? J’aimerai aussi savoir si votre Grand Prix national est une grande fièrté pour vous ? Que pensez-vous de la « mondialisation » des grand-prix au détriment des épreuves historiques européennes ? 
 
Stéphane : Je préfère Maclaren surtout avec Hamilton, champion du monde a sa première saison ??? Oui je suis très fier de notre Grand Prix, Normand Legault qui s'occupe de l'organisation de l'évènement fait un travail extraordinaire et les pilotes aiment venir courir ici, j'espère seulement qu'on ne perdra pas notre Grand-Prix comme ça a faillit être le cas il y a un ans ou deux mais avec la mondialisation de la F! de nouvelles épreuves qui apparaissent et d'autres devront disparaître.C'est dommage mais c'est la vie ! 
 
Richard : J'ai un penchant certes pour McLaren avec Alonso comme pilote numéro 1 et un jeune Hamilton de plus en plus impressionnant, mais Ferrari avec Massa et Raikkonen j'aime bien aussi ce duo. Tu m'aurais posé cette question avec un Villeneuve derrière le volant et ma réponse aurait été Ferrari sans aucune hésitation. 
 
Le Grand Prix de Montréal, oui c'est une fierté. Il n'est pas donné à toutes les villes de pouvoir accueillir un tel événement. On l'a et on veut le garder. Merci à Normand Legault sur ce point car sans lui on l'aurait perdu. Je me rends sur le site depuis plusieurs années et maintenant c'est une tradition pour moi que d'aller au grand prix de F1 sur l'Île Notre-Dame. 
 
Quand à la mondialisation des grand prix, moi je suis pour. Évidemment certaines épreuves dites historiques ont disparues, mais par contre avec les nouveaux grand-prix tels que Sepang, Bahrain, Istanbul et Shangai on découvre de nouveaux environnements et de nouveaux visages. Les commanditaires y sont pour beaucoup et de gros sous ne sont pas étrangers à cette nouvelle facette de la F1 .
 
 

Les cariboux et la France

 
 
Bien bien, parlons un peu de la relation particulière qu’entretienent les québécois avec la France. MiKL aimerait savoir ce que vous aimez en France et ce que vous n’aimez pas. SpeedyGus vous pose la question, pourquoi à votre avis les Québécois aiment tellement les français ? et est-ce que la façon de parler des français vous fait sourire comme vous vous nous le faîtes ? Et pour finir entre non-français, est-ce que vos compatriotes connaissent l’existence de la Belgique ? 
 
Richard : Personnellement je ne suis jamais allé en France, ni en Europe d'ailleurs. Je connais la France par les médias. Étant dans les plus jeunes de la famille, mes sÅ“urs et frères plus âgés que moi écoutaient beaucoup de musique française. En France j'aimerais évidemment voir Paris et tout ce qui va avec, mais surtout les campagnes avec ses vignobles et ses paysages pittoresques, ses petits bistros et la baguette sous le bras. L'accent, évidemment, ne passe pas inaperçu et les jolies françaises non plus. La langue est également très importante, on se comprend malgré quelques expressions différentes. Personnellement je suis de descendance franco-allemande. Moreau pour le côté français et Faust pour le côté Schumi. 
Pour la Belgique, c'est surtout la nouvelle génération qui s'y intéresse mais ça fait partie des pays que je visiterai lors de mon périple outre-mer.
 
 
Stéphane : Premièrement je ne suis jamais allé en France mais j'aimerais beaucoup , de préférence en même temps qu'un évènement karting cvgpi ! Ce que j'aime de la France? Hummmm...... bonne question ! Laissez-moi réfléchir un peu................... elle n’est pas facile cette question !!! 
Non sans blagues plein de choses, on est cousin quand même ! Le fait qu'on parle la même langue, ce qui facilite beaucoup les relations, les vins les fromages, certains chanteurs(euses), les françaices et bien sûr vous les amis ! Ce que j'aime moins ce sont les sponsors, drugstore, shopping et autres anglicismes. Bon ici ce n’est pas vraiment mieux mais je trouve juste dommage qu'on sabote volontairement notre si belle langue. 
Je crois que les Québécois aiment les Français pour leur accent, surtout ceux du Sud ! Putaing quel acceng... mdr.... oups désolé Gus ! 
Mais bien sûr qu'on connaît la Belgique, on a quand même la télé, radio, internet et tout ce qu'il faut dans nos Igloo !
 
 
Vous avez probablement remarqué que cette interview a provoqué un grand débat sur le forum ! vos frites, surgelées ou patates fraîches ? et quelle sauce pour les accompagner ? 
 
Stéphane : Patates fraiches généralement pas de sauces mais sinon un peu de mayo. J'adore la patate sous toutes ces formes ! 
 
Richard : Wow les frites !!!, on peut dire que c'est assez populaire par ici et même peut-être un peu trop. Justement hier je me suis tapé une poutine (frites avec de la sauce à poutine…. et fromage en grain).  
À la maison on achète évidemment des frites congelés pour quand on a pas trop de temps mais rien ne bat la friteuse avec de vraies patates fraîches. Frites, vinaigre sel et Ketchup Heinz c'est le bon setup selon moi pour atteindre une vitesse de pointe aux alentours des 2000 calories …..
 
 

Les cariboux et le Québec

 
 
Y’a que ça de vrai je te dis ! Restons sérieux et abordons la question de votre vision du Québec. Olivier aimerait savoir si vous avez fait votre arbre généalogique ? Je suppose que vous avez des ascendants européens, les connaissez-vous ? Remontent-ils à loin dans les générations ? Avez-vous de la famille plus ou moins lointaine en Europe ? 
 
Richard : On n’est pas arrivé sous les feuilles de chou, donc on a tous des ascendances Européennes. Moi c'est principalement français et un petit côté allemand. 
Pour le côté Richard voici : 
« Michel Richard, mon premier ancêtre au pays et celui des familles Richard était originaire de l'ancienne province française de la Saintonge. 
Il vint s'établir à Port-Royal en Acadie en 1654, avec l'expédition militaire Le Borgne et Guilbeau. 
Deux ans plus tard mon vieux vieux pépé épousait Madeleine Blanchard dont il eut seulement 10 enfants.  
Au recensement en 1671, Michel Richard qui avait alors 41 ans apparaît comme l'un des plus riches habitants de Port-Royal ; il possédait 14 arpents de terre et 29 bêtes. Après la mort prématurée de Madeleine Blanchard (on se demande pourquoi???), Michel Richard se remaria en 1683 à une jeune fille de 15 ans (bah! quoi!!!) , Jeanne Babin. De cette nouvelle union, il eut encore 8 enfants. 
Les descendants de Michel Richard se sont multipliés dans toute la province de Québec et même au-delà, mais principalement dans la région du Bas du Fleuve. » 
Voilà pour ma descendance ………
 
 
Stéphane : Oui mes grands-parents l'on fait et mon ancêtre serait un certain Lavigne dit de Poutré ou Poutret ça remonte a plusieurs générations mais je me souviens plus trop, faudrait que je relise. Sinon je n'ai aucune famille en Europe sauf celle du CVGPI. 
 
Didier se pose pleins de questions sur votre contrées lointaines et vos us et coutumes. Je vous explique la problématique, c’est parti ! 
Le jour où il fait 15°c chez vous : 
- Vous sortez à poil ? 
- Vous transpirez tellement que vous perdez les 15 Kg de graisse hivernale d’un coup ? 
- Ça n’arrive jamais !? 
- C’est vraiment dans le sud sud du Canada ?
 
 
Stéphane : Premièrement Didier ici on est toujours à poil ! Sérieusement il fait au-dessus de 15°c je dirais d'Avril à Septembre dans la région de Montréal mais plus au Nord les été sont plus courts. Où j'habite (500km a l'Est de Montréal) les fleurs poussent 1 mois plus tard qu'a Montréal et on peut skier jusque fin Mai début Juin dans les montagnes de la Gaspésie. 
 
Richard : Pour ma part je mets toujours au moins une casquette. Je ne peux pas perdre 15 Kg parce qu’il n’y a pas beaucoup de graisse sur le Ricri, si je les perdais ces 15 kg, on verrais au travers et en plus je fais beaucoup de sport ….. à la télé …. Moi je suis plutôt au sud-est du Canada, mais le sud du sud est à environ 200 km. C'est quand même assez sud dans mon coin. Il y a principalement des essences feuillues et peu de conifères comparés à disons 50 km plus au nord. J'adore mon presque sud même si on a des - 35° C à l'occasion. 
 
Y’a-t-il de l’alcool au sirop d’érable ? Avez-vous déjà vu un vrai ours sauvage ? Si oui, ça fait quoi ? Et un castor ? Le Canada est tellement grand, les pompes à essence sont tous les combien de Kilomètres ?  
 
Stéphane : Sûrement une bière au sirop d'érable ! Peut-être que Ricri est plus au courant que moi ? 
 
Richard : Ah ça oui !! De l'alcool au sirop d'érable certainement, on peut faire de l'alcool avec tout ce qui est sucré, sinon tu peux en ajouter dans les drinks. 
 
Stéphane : Tout ce que j'ai vu d'un ours sauvage c'est sa silhouette traversant la route le soir mais j'étais en voiture donc pas trop énervant. C'est le genre d'animal qu'on ne souhaite pas vraiment rencontrer quand on se balade en foret ! Pour le castor j'en ai aperçu souvent et les pompes y'en a partout, presque autant que des castors. 
 
Richard : Oui j'ai déjà vu des vrais ours sauvages, mais de la voiture. Un ami de la famille qui a une pourvoirie leur donnait à manger. 
Des castors, ça oui et souvent. À la chasse à l'orignal, il y avait souvent des castors qui sortaient à la brunante le soir. Très beau spectacle et met délicieux. 
Le plus impressionnant c'est le lynx. Une fois j'étais dans mon mirador quand j'ai aperçu un lynx qui se dirigeait vers moi …. Il a filé son chemin le gros minet …. heureusement ....  
Les pompes à essence sont à toutes les stations service …… des fois une en face de l'autre et d'autres fois beaucoup trop loin quand ton réservoir est presque vide…
 
 
Vous êtes québécois et fiers de l’être ? Utilisez-vous des mots québécois qui ont une traduction en vieux français ? un exemple ? 
 
Stéphane : Oui très fier ! Pour les mots en vieux francais surement mais je ne saurais donner d'exemples et toi Ricri ??? 
 
Richard : Je viens encore à ton secours ! Oui je suis très fier d'être québécois et de parler français. Le but ultime est de n'être non pas seulement une province du Canada, mais bien un pays distinct. Le 24 juin prochain sera notre fête nationale. 
Alors dans les exemples de vieux français, on trouve entre autres : « Tabarnac » qui est traduit par « Tabernacle » du vieux français. Il y a aussi « Osti » tiré de « Hostie » 
On ne monte pas en voiture, « on embarque et on débarque » …. Moé pour moi… si c'est ce que tu veux dire……
 
 
Oufti, je ne vais pas me lancer dans les expressions belges ! 
 
Il y a, paraît-il, beaucoup d’OGM au Canada, qu’en pensez-vous ? 
Concernant l’eau de vos superbes lacs, y’a-t-il un risque qu’elle soit commercialisée un jour ? 
Et enfin, avec quoi vous chauffez-vous ?
 
 
Richard : Les OGM se retrouvent partout dans les supers marchés. Le gouvernement tolère évidemment beaucoup trop. De plus il n'est pas obligatoire de l'inscrire sur l'étiquette du produit. Donc maïs, soya et beaucoup d'autres produits circulent librement. Dans 10 ou 20 ans on verra peut-être les résultats pas trop positifs.  
L'eau est déjà commercialisée d'une certaine façon, l'électricité que l'on vend aux USA est faite à partir de quoi vous pensez… Mais l'eau en tant que tel, sûrement au train où vont les choses …. 
Pour ma part, je me chauffe au bois que je coupe moi-même en chemise de bûcheron et tout l'attirail qui va avec… Évidemment j'ai un système à l'électricité partout dans la maison … 
En règle générale c'est l'électricité, le gaz et le bois bien sûr …. 
Ma scie (tronçonneuse), une Stihl 024 électromachin … bon petit engin ..
 
 
Stéphane : Je suis totalement contre les OGM on devrait s'adapter a la nature au lieu d'essayer d'adapter la nature a nous ! 
J'espère qu'on pourra protéger nos lacs car les Américains aimerait bien nous les siphonner pour faire des terrains de golf en plein désert et toute sortes de choses brillantes du genre. 
Je me chauffe au bois mais j'ai aussi un système électrique. Dans les villes le chauffage est surtout électrique et mazout mais en campagne pratiquement tous le monde a son poêle a bois.
 
 
Et une petite dernière pour la route, T-Shirt ou chemise de bûcheron ? 
 
Stéphane : T-shirt et chemise de bûcheron l'automne quand il fait plus frais et que je bûche mon bois dans la foret avec les indiens, les ours et les castors, bois qui servira bien sur a chauffer mon igloo durant l'hiver ! hahahaha 
 
Richard : Toujours T-Shirt ou chemise à manches courtes … les chemises de bûcheron c'est quand je vais bûcher ou dans mon jeune âge (il y a bien longtemps….) au temps du collège… 
 
Merci les gars de vous être donné tout ce mal pour répondre à mes questions, ce fut vraiment un très grand plaisir de vous rencontrer, avez-vous un petit message à transmettre à l’ensemble du paddock ? 
 
Richard : Un gros merci d'être là . Vous serez toujours les bienvenus chez vos cousins du Québec………. 
….. et longue vie au Cvgpi… 
Merci Xavier…
 
 
Stéphane : D’abord merci a toi Xavier pour cette entrevue. Merci a tous ceux qui font fonctionner ce championnat et a tous les participants qui le rendent si agréable! Et un petit mot a tous ceux qui sont plus rapides que moi : pour votre sécurité, ralentissez un peu, la vitesse c'est très dangereux !! 
 
Et bien les gars tout le plaisirs fut pour moi, ce voyage est un vrai bonheur, je vais pouvoir maintenant pleinement profiter de votre nature extraordinaire de richesse. On va tous monter dans la barquette et on va aller se pêcher notre repas du soir ! 
 
C’était Xavier Maes, votre envoyé spécial à l’autre bout du monde au pays des Cariboux.