FREN Présentation - F.A.Q. - Règlements - Téléchargements - Jeux - Annuaire - Liens - Contacts - L'Equipe - Forum
Calendrier - Classements - Pilotes - Ecuries - Circuits - Articles - Dossiers - Panthéon - Musée - Best hotlaps (HoF)
Bienvenue sur ce site dédié à Grand Prix 4. Notre but est de vous aider à améliorer et à régler GP4. Vous pouvez nous rejoindre sur nos championnats. Comment régler son jeu? Qu'est-ce que nos championnats? Ces questions ont désormais une réponse.

Recherche

 
Web grandprix4.org



Rencontre avec Didier

Rencontre avec Didier

Journaliste >> Bonjour Didier. 
 
Didier >> Bonjour Julien (et les autres qui lisent), 
 
Journaliste >> Dis moi, arrivé en Australie avec 12 grand prix au compteur, soit une saison pleine, tu repars à la porte des points. C’est une semi performance ou les prémices d’une saison qui s’annonce bien au vu des performances pures? 
 
Didier >>J’ai passé pas mal de temps à préparer ce 1er Grand Prix, et tout ça pour m’apercevoir, et confirmer aussi, que mon gros problème est d’abord le pilotage. 
Mon but pour 2005 est de m’améliorer à chaque Grand Prix par rapport à 2004, et pour vous faire plaisir je vous promets que je ne gagnerais aucune course cette année. ;-) 
 
Journaliste >> Par rapport à l’année passée, on a le sentiment que tu es plus rapide et confiant. A quoi est-ce dû selon toi? 
 
Didier >> Le fait de bien connaître les circuits et de passer pas mal de temps dessus. 
Et cette année, je viens de comprendre comment desserrer le frein à main de la F1 !!!... donc ça va mieux :-D 
 
Journaliste >> D’ailleurs, que peux-tu nous dire sur toi? 
 
Didier >> Je suis un “p’tit jeune qui n’en veut“ de 43ans, j’ai bossé en tant que mécanicien général une dizaine d’année chez Renault à Boulogne-Billancourt, d’où mon attachement à cette marque. 
Ensuite je suis parti dans la musique en tant que prof de guitare et de basse et tout naturellement dans l’informatique depuis les années 80 avec mon Atari 1040 ste (souvenir, souvenir). Ce sont encore mes 2 activités. 
Voilà pour mon C.V. :-) 
 
Journaliste >> Après de nombreuses courses sans équipier chez Renault, Michel partage l’aventure avec toi. Comment le décrirais-tu? 
 
Didier >> Michel est tout à fait le coéquipier idéal, nous sommes en harmonie complète sur l’approche de cette compétition. 
Il aime progresser et ça se voit. 
Ses contre-performances viendrait seulement du manque de temps. 
Il est pour l’instant en “rodage“ et va s’améliorer au fil des GPs. 
 
Journaliste >> Tu as racheté l’écurie début 2003 après qu’elle ait effectué une saison en demi-teinte. Quels sont tes ambitions? 
 
Didier >> Je souhaite seulement que nous fassions mieux que l’année passée. 
Une place dans les 15 ... pourquoi pas ??? 
 
Journaliste >> J’ai vu que tu apprécies particulièrement Alain Prost. C’est le pilote ou le personnage qui te plait? 
 
Didier >> Plus le pilote, mais je mettrai aussi Jacques Laffitte au même niveau. 
 
Journaliste >> D’ailleurs, il est revenu (Alain Prost) après sa retraite en tant que manageur de l’ex écurie Ligier. Que penses-tu de cette période? 
 
Didier >> Là au moins il y avait de la “bagarre“, c’était plus des compétitions de pilotes que de voitures, par contre la F1 était très dangereuse. 
Les progrès de ces dernières années ont beaucoup améliorer la sécurité des voitures et tout le monde en bénéficie, tant mieux. 
 
Journaliste >> Au niveau du paddock que tu fréquentes tous les jours, le CVGP4i, comment vois-tu son niveau par rapport à l’année passée? 
 
Didier >> Les nouveaux venus sont impressionnants !!! 
Les “anciens“ n’ont pas l’air de vouloir se laisser faire. 
Tout ça nous promet une saison bien agitée, on va se régaler ;-) 
 
Journaliste >> Tu as sûrement une petite préférence pour les futurs vainqueurs j’imagine. 
 
Didier >> Si Nico nous refait le coup de Melbourne à chaque fois, ben là on pourra rien faire. ;-) 
Je miserai bien sur Davide et William de l’écurie Renault Sport, je ne sais pas pourquoi mais je les sens bien motivés. 
 
Journaliste >> Quelles sont tes ambitions pour le grand prix de Hongrie qui approche? 
 
Didier >> Hou la !!! Hongrie c’est le tournis !!! 
Comme je suis au clavier j’ai un peu moins de désavantage, donc il faut absolument que je rentre dans les points. 
 
Journaliste >> Et bien je te remercie de m’avoir accordé un peu de temps. Bonne chance pour la suite du championnat. 
 
Didier >> Merci de m’avoir reçu. 
Bonne chance à tous, l’important c’est de s’éclater et de foncer.